[init] archnosh - gestionnaire de système et de services nosh

Autres projets et contributions
taca
newbie
Messages : 2
Inscription : ven. 14 avr. 2017, 08:17

[init] archnosh - gestionnaire de système et de services nosh

Message par taca » ven. 14 avr. 2017, 08:49

Bonjour,

Le dépôt archnosh[1] fournit les scripts voulus pour intégrer nosh[2] --le gestionnaire de système et de services-- au système de gestion de paquetage d'Archlinux, et ce à partir de la version 1.33[3].

La suite nosh fait partie de la famille de gestionnaires/superviseurs daemontools dont certains sont déjà empaquetés[4] sous Archlinux: runit, s6, daemontools, perp...

Les paquets générés correspondent au paquetage Debian[5] déjà fourni par l'auter de nosh et permettent de mettre en place deux approches principales :

1. Faire tourner le gestionnaire de service nosh via systemd

Dans ce cas systemd reste le gestionnaire système et service par défaut mais pour migrer un service vers nosh il suffit de le désactiver sous systemd et d'activer son équivalent sous nosh.

2. Utiliser nosh comme gestionnaire de système et de services

Dans ce cas de figure le système est pleinement géré par nosh, il prend le rôle d'init.

Plusieurs paquets fournissent des utilitaires simples qui peuvent servir indépendamment des aspects de gestion, notamment le processeur de script éponyme (proche de "execline" de s6).

Pour le moment, la suite nosh a été testée sur des machines virtuelles qemu/kvm et directement sur un ordinateur portable avec des installations minimales des ISOs Archlinux de début 2017. Même si les essais se poursuivent, on peut déjà dire qu'il est assez facile d'obtenir un système fonctionnel grâce au riche catalogue de service bundles --le mécanisme de configuration et de contrôle de service natif-- fourni dans cette suite.

Le fichier README du dépôt propose des conseils pour l'installation sous Archlinux (uniquement en anglais pour le moment).

Un guide[6] du système est disponible pour de plus amples renseignements.

L'archive la plus récente est disponible ici :

https://framagit.org/taca/archnosh/repo ... ef=v1.33-1

Celle-ci tente de respecter les standards de paquetage Arch au maximum mais nécessite sans doute quelques améliorations.

Cordialement,

P.S. : cette annonce a également été diffusée sur la liste "arch-general", la liste supervision@list.skarnet.org et le forum anglophone d'Archlinux

[1] miroirs :
https://framagit.org/taca/archnosh
https://repo.or.cz/archnosh.git
https://github.com/tacatac/archnosh
[2] https://jdebp.eu/Softwares/nosh/
[3] http://www.mail-archive.com/supervision ... 01659.html
[4] https://wiki.archlinux.org/index.php/In ... e_managers
[5] https://jdebp.eu/Softwares/nosh/debian- ... kages.html
[6] https://jdebp.eu/Softwares/nosh/guide/

Avatar de l’utilisateur
FoolEcho
Maître du Kyudo
Messages : 10176
Inscription : dim. 15 août 2010, 11:48
Localisation : Basse-Normandie

Re: [init] archnosh - gestionnaire de système et de services nosh

Message par FoolEcho » ven. 14 avr. 2017, 09:30

Salut,
taca a écrit :
ven. 14 avr. 2017, 08:49
1. Faire tourner le gestionnaire de service nosh via systemd

Dans ce cas systemd reste le gestionnaire système et service par défaut mais pour migrer un service vers nosh il suffit de le désactiver sous systemd et d'activer son équivalent sous nosh.
Quel intérêt de faire tourner un gestionnaire de service qui... en ferait tourner un second... ? (en dehors de tests) C'est pas un brin lourd à l'usage ? :|
taca a écrit :
ven. 14 avr. 2017, 08:49
2. Utiliser nosh comme gestionnaire de système et de services

Dans ce cas de figure le système est pleinement géré par nosh, il prend le rôle d'init.

Plusieurs paquets fournissent des utilitaires simples qui peuvent servir indépendamment des aspects de gestion, notamment le processeur de script éponyme (proche de "execline" de s6).
Quels sont les avantages et inconvénients à passer de systemd à nosh ? (parmi les inconvénients majeurs à mon sens, à moins que mon survol ait raté un lien, je ne citerais que le fait qu'il n'existe pas de repo où suivre les sources/l'activité/le nombre de contributeurs en dehors de ce que tu as fait pour Arch (l'auteur propose direct les dernières sources mais rien avant...)... changer de gestionnaire de service sans garantie d'une maintenance à moyen et long terme c'est un brin dangereux: faut bien commencer et se faire connaître mais quand même...)
«The following statement is not true. The previous statement is true.» :nage:

taca
newbie
Messages : 2
Inscription : ven. 14 avr. 2017, 08:17

Re: [init] archnosh - gestionnaire de système et de services nosh

Message par taca » ven. 14 avr. 2017, 20:48

Hello,
FoolEcho a écrit :
ven. 14 avr. 2017, 09:30
Quels sont les avantages et inconvénients à passer de systemd à nosh ? (parmi les inconvénients majeurs à mon sens, à moins que mon survol ait raté un lien, je ne citerais que le fait qu'il n'existe pas de repo où suivre les sources/l'activité/le nombre de contributeurs en dehors de ce que tu as fait pour Arch (l'auteur propose direct les dernières sources mais rien avant...)... changer de gestionnaire de service sans garantie d'une maintenance à moyen et long terme c'est un brin dangereux: faut bien commencer et se faire connaître mais quand même...)
Les avantages et inconvénients que tu peux y trouver dépendent largement de tes préférences et de ton environnement. Tu peux lire les présentations introductives de l'auteur pour te faire une idée et comparer à systemd. Pour résumer, nosh adopte l'approche de daemontools.

Concernant le développement, il est certain que nosh a moins de contributeurs que systemd. Il y a un auteur principal, aucune entreprise ne participe autant que je sâche. Je n'ai pas connaissance d'un dépôt SCM. Le projet est public depuis au moins 2015. Je ne présagerai pas de ce que tout cela implique pour sa perennité.

Tu peux lire package/debian/changelog pour un historique.
FoolEcho a écrit :
ven. 14 avr. 2017, 09:30
Quel intérêt de faire tourner un gestionnaire de service qui... en ferait tourner un second... ? (en dehors de tests) C'est pas un brin lourd à l'usage ? :|
Tu as toute latitude pour faire gérer de un à tous tes services sous nosh et ne garder dans ce cas systemd que pour l'init. C'est la méthode utilisée par tous les superviseurs s'ils ne s'occupent pas aussi de l'amorçage : runit, s6, OpenRC, supervisord, monit etc.

Cordialement,

Avatar de l’utilisateur
benjarobin
Maître du Kyudo
Messages : 14033
Inscription : sam. 30 mai 2009, 15:48
Localisation : Lyon

Re: [init] archnosh - gestionnaire de système et de services nosh

Message par benjarobin » ven. 14 avr. 2017, 22:47

Bonsoir,
Je ne vais pas forcément mettre de gans dans mes propos, mais voici mon opinion réalisé en 5 minutes (oui c'est très personnel et j’assume mes propos).
C'est quoi cette façon de gérer le code source ? Je ne parle même pas de l’inexistante d'un git ou svn... Ouvrir l'archive des sources, et découvrir l'organisation, ou plutôt la non organisation fait juste très peur...
Après j'ai ouvert quelques fichiers sources, c'était après... Sérieusement cela pique un peu les yeux.

Je ne comprendrais jamais les personnes réinventant la roue, ok, je comprend que cela puisse être marrant / amusant / formateur, mais le projet et tellement gros que ce n'est pas une bonne idée, surtout pour un débutant...
Zsh | KDE | PC fixe : core i7, carte nvidia | Portable : Asus ul80vt
Titre d'un sujet : [Thème] Sujet (état)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité